Fais moi une place, un projet modèle
1 juillet 2019
Monsieur Yves, retraité
12 novembre 2020

(DÉ) CONFINEMENT #02

Du temps a passé depuis le dernier édito de l’Eko des Quartiers, « Une année sans modérations»

On formait alors le vœux de poursuivre, vaille que vaille, notre mission de rendre compte des actions et initiatives socio-culturelles menées dans les quartiers.

Du temps a passé et des circonstances, des situations nouvelles sont passées par là aussi.

Il a fallu prendre du recul pour repenser les directions, les orientations nouvelles à adopter.

Une plus grande liberté éditoriale.

L’apparition, en début d’année 2020, du Covid 19 et les confinements des populations qui ont suivis, a eut pour conséquence (notamment) de figer, geler une grande partie de l’action, de l’activité des associations, pour ne parler que d’eux, d’obliger tout le secteur à revoir leurs pratiques, réviser leurs fonctionnements, à mesurer leurs pertinences.

L’Eko des Quartiers n’a pas échappé à cette réflexion.

L’idée qui a conduit à la création du média, s’il subsiste, doit être portée différemment.

Pour continuer à communiquer, informer sur le fait social, il a fallu se reconstruire, élargir les angles pour traiter de sujets plus englobants, opter pour une plus grande liberté éditoriale, s’ouvrir à un plus large spectre de sujets et de leurs localisations géographiques. Objectif : éviter la sclérose d’un média qui ne traiterait que de sujets attendus ou convenus…

Il s’agit, ici et maintenant, d’être plus sensitif que technique et explicatif, s’attacher plus à la personne et son action qu’à la structure qui la porte.

Une autre époque…

Dans ce dernier édito sus-cité, qui terminait par une citation de Karl Marx :

« L’Histoire se répète, la première fois, c’est une tragédie, la seconde une comédie! »,

Il faut croire que loin d’être une comédie, l’histoire s’est répété et pas seulement parlant du Covid, mais aussi pour ce qui est de la barbarie terroriste en France, preuve que, là non plus, il ne faut pas baisser les bras et se résigner.

Restons positif, il y a quand même de bonnes nouvelles, le président américain Trump à été recalé aux élections, on est en passe de trouver un vaccin anti-Covid et L’Éko des Quartiers se relance!

« Là où il y a une volonté, il y a un chemin ! » (William Hazlitt-1822).

Mais cela ne va pas être facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share