Connaissez-vous le mamy-foot ?
24 mai 2019
Musiques et Migration à Paloma
5 juin 2019
La pesée
Jeu du tri sélectif

À Gambetta, « La Propreté C’est Nous »

Sur le principe de la Journée citoyenne, née en 2008 dans le village de Berrwiller en Alsace, où les habitants d’un quartier se mobilisent bénévolement pour réaliser ensemble un chantier d’amélioration du cadre de vie, ceux du quartier Gambetta, à l’initiative du centre social Émile Jourdan, soutenus par la ville, Nîmes-Métropole, la Ligue de l’Enseignement, Unicités, l’association Adies, Océan et La Ressourcerie Réa Nimes , ont consacré la matinée du 22 mai à la « chasse aux déchets ».

4 brigades de volontaires du service civique, accompagnées de quelques bénévoles, plus d’une vingtaine de personnes, partis de la place Saint-Charles, ont quadrillé le quartier Gambetta, divisé en 4 secteurs, pour y glaner divers détritus, piles, verres, emballages, ordures ménagères, jonchant les rues, trottoirs et caniveaux.
Une mère du quartier, accompagnée de ses 2 jeunes enfants est venu participer au nettoyage. C’est sa deuxième fois. La dernière fois, c’était l’année dernière, cette fois à l’initiative des associations et habitants du quartier.

Cette opération, « La Propreté C’est Nous », était aussi l’occasion d’informer sur le tri sélectif.
Un stand avec un kit pédagogique fourni par Nîmes-Métropole nous sensibilisait au tri sélectif. Plus loin, avec La Ligue de l’Enseignement, on pouvait s’essayer au jeu du tri sélectif. Jeu de carte qui consiste à placer le bon détritus dans la bonne « poubelle ». Pas toujours évident.
Au stand de l’association Adies (Association pour le Développement d’Innovation et d’Entraide Solidaire), Denis Vézinet, son président, nous expliquait le fonctionnement de son activité éco-citoyenne de collecte et recyclage de bouteilles, flacons, canettes, piles…

Tableau des pesées

La matinée aura permis de récolter plus de 43 kg de déchets divers, en majorité des ordures ménagères et des emballages. L’ensemble recueilli et pesé des différents secteurs pouvait nous donner des indications sur les pratiques et usages de leurs habitants.
En tête de liste, on trouvera le verre et autres contenants et les emballages. Le secteur 4 sera le plus vertueux avec seulement 5,26 kg de déchets, essentiellement des emballages, contre 18,27 kg pour le secteur 2, où a été récupéré force emballages, verres et 5,94 kg d’ordures ménagères. Un record quand l’on voit que le secteur 1 n’en a pas charrié un gramme.

Laurent Burgoa, adjoint au maire de Nîmes délégué à la rénovation urbaine, présent au pesage rappellera la compétence du ramassage des détritus de Nîmes-Métropole, félicitera tous les acteurs de cette opération, déplorant l’absence des écoles et du comité de quartier et se prononcera sur le renouvellement de cette action qui participe à la cohésion sociale, à la pratique de la citoyenneté active, au pouvoir d’agir de tous.

Au terme de la journée Anne-Marie Boismoreau, directrice du CSC Émile Jourdan, lancera le « Défi Bouteille » qui consiste à déposer tout type de bouteilles et flacons au centre social qui les collectera.

Plans des secteurs :
Plan Gambetta, Parcours 1, Parcours 2, Parcours 4

DIAPORAMA :

previous arrow
next arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share