« Fais moi une place », le chantier démarre
20 mai 2019
À Gambetta, « La Propreté C’est Nous »
29 mai 2019

Connaissez-vous le mamy-foot ?

Il y avait comme un air de fête des voisins avant l’heure cette semaine dans la cour du lycée cci, une belle animation intergénérationnelle pour tisser et retisser du lien dans ce territoire urbain, entre les quartiers Marronniers et Beausoleil.

Aurore Tournon, animatrice et Mylène Piron, professeur documentaliste avaient répondu à l’appel du CAUE du Gard (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) qui a organisé un concours photographique ouvert à tous au titre très évocateur : « Changer de regard pour aborder les territoires du quotidien ».

Cela tombait bien ici car un projet pour le mieux vivre ensemble dans le quartier avait été conduit en 2015-2016, avec deux expositions photographiques notamment, et les liens avec le voisinage s’étaient alors consolidés.

Aurore Tournon et Mylène Piron ont proposé aux 170 élèves des classes de 2nde et de bac pro de réaliser pour le concours du CAUE des photos dans leur paysage du quotidien, leur environnement scolaire ou familial.

Le quartier a été investi au cours des trois séances prévues par les pilotes du projet et les élèves ont finalement réalisé une très belle exposition qu’ils ont appelée : « Regards d’ados sur le territoire » et qui mérite le détour. D’ailleurs c’est une des images exposées qui a été primée par le CAUE qui hébergera toute l’exposition dans ses locaux au mois de septembre. Beau travail dont les élèves sont très fiers ! Travail qui leur a permis d’ouvrir davantage les yeux sur leur environnement et les gens du quartier, les personnes d’une autre génération qui leur étaient souvent très transparentes.

Les voisins ont donc été invités à nouveau au vernissage de l’expo et conviés à partager avec les élèves un repas « tiré du sac » dans la cour, au milieu des panneaux de l’exposition, dans une ambiance très festive. La musique — très « zimbouboum » d’après une grand-mère — ne les a pas découragés et on a même assisté à une partie de baby-foot très intergénérationnelle avec en face de deux lycéens ravis deux dames dont l’aînée avoue avec fierté ses 91 ans…

Et voilà comment est né dans la cour du lycée un nouveau jeu : le « mamy-foot » !

DIAPORAMA

previous arrow
next arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share