ARAP-RUBIS, des mots pour l’élimination de la violence
30 novembre 2018
A pied et à vélo, Route d’Arles
10 décembre 2018

Un parc urbain en bonne voie

Il s’agit de la reconversion des anciennes pépinières Pichon, un vieux serpent de mer qui prend forme et devrait satisfaire toutes les parties.

Une première réunion publique qui s’appuyait sur un pré projet avait attiré la grande foule fin juin, soulevant de nombreuses remarques de la part des habitants du quartier. D’autres réunions ont suivi, qui ont conforté dans les grandes lignes les options proposées par la Ville, à une exception de taille près : le projet d’implantation de 65 logements en habitat collectif au nord du parc a été abandonné, il suscitait trop de réticences de la part du voisinage.

Pour le reste, l’aménagement de cette zone de plus de 14 hectares en pleine ville est consacré : parcours aquatique le long du Vistre, parcours horticole, jardin d’agrément, implantation d’un parking et d’un hôtel-restaurant, espace sportif, liaison entre le centre ville et le boulevard Allende, Maison des jardiniers. La surface de cet espace, actuellement en friche, permet de décliner plusieurs types d’espaces, et d’envisager autour d’une thématique horticole divers événements culturels et festifs.

La question d’un parking d’accès côté boulevard Allende reste posée, ainsi que la problématique d’accessibilité permanente ou pas, avec les questions de sécurité qui en découlent.

D’ici là, il reste à déposer un dossier de Déclaration d’Utilité Publique pour entamer une procédure d’expropriation des emprises foncières, cette propriété étant actuellement en indivision. Les interminables procédures légales qui suivront vont reléguer un début de travaux d’aménagements en 2021, voire 2022 si des recours sont engagés. Peu de temps finalement, au vu du long sommeil qui a recouvert les pépinières Pichon depuis l’abandon de leur activité commerciale…

Pour en savoir plus, http://www.ekodesquartiers.net/2018/07/05/les-pepinieres-pichon-a-secret-place/, et www.concertationcouleeverte@ville-nimes.fr

 

Claude Corbier

Auteur


Claude CORBIER
Claude CORBIER
Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques, documentaires et web documentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share