10ème Village des Associations à Pissevin
3 octobre 2018
URBANISSIME : L’ouverture au Mas de Mingue
10 octobre 2018
Première pierre au Mas de Mingue
Inauguration de la résidence Corot
Pôle éducatif Mas de Teste-Jean d'Ormesson
Corot avant
Corot aujourd'hui

Du nouveau à l’est et à l’ouest

Vendredi 21 septembre, les élus de la ville, de l’agglo, du département, le préfet du Gard, le directeur de l’ANRU, les voisins de quartier et j’en oublie, étaient sur le pont, en fin de matinée au Mas de Mingue, en début d’après midi à Pissevin.

Au Mas de Mingue c’était la pose de la première pierre du pôle éducatif Mas de Teste- Jean d’Ormesson. Cet ensemble scolaire, mais aussi destiné à accueillir le public du quartier et au-delà, est destiné à remplacer la vieillissante école Albert Camus. Il répond à tous les standards actuels environnementaux, scolaires, périscolaires et sociaux, et sera livré en décembre 2019. Les enfants de l’école Albert Camus, forts d’une formation à la photographie, ont participé à cette manifestation en exposant sur les grilles du chantier leurs propres photos, et en couvrant abondamment la pose de cette première pierre, aux côtés des photographes de presse et institutionnels mobilisés pour l’occasion.
Pour les détails du contenu du projet, se reporter à notre précédent article consacré aux deux projets éducatifs sur le quartier : http://www.ekodesquartiers.net/2018/02/28/lenseignement-du-futur-au-mas-de-mingue/.

Et à Pissevin on a inauguré la résidence Corot rénovée après deux ans et demi de travaux. La dalle a disparu, permettant de gagner un étage, des ascenseurs sont apparus. 50 logements ont été détruits, 124 ont été totalement réhabilités, les travaux ont été effectués en milieu habité, puisque les habitants qui l’ont souhaité sont restés in situ. Selon leur évolution familiale, ils ont pu réaménager dans le logement de leur choix, à prix de location identique au m2 : ils bénéficient aujourd’hui d’une résidence sécurisée, qui compte 100 places de parking intra muros. A noter que l’agence d’Habitat du Gard implantée à Valdegour reste en place, mais la résidence Corot héberge désormais les bureaux de gestion de tout le parc de Nîmes ouest, y compris les logements en centre ville. Habitat du Gard, qui a édité un ouvrage photo retraçant les travaux de rénovation, a consacré plus de dix millions d’euros à cette opération.

Claude CORBIER
Claude CORBIER
Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques, documentaires et web documentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share