Et PINA WOOD créa « Rance Loisirs »
28 septembre 2018
Le Parc Meynier de Salinelles et le réchauffement climatique
1 octobre 2018

Un article récent de Midi Libre annonçait la destruction de la galerie commerciale Wagner, à Pissevin, pour la fin de l’année.

Emoi chez les commerçants et propriétaires des locaux commerciaux, actuellement en pleine négociation pour la reprise de leurs locaux dans le cadre du deuxième plan de rénovation urbaine, et le relogement des commerces sur le quartier.
Il n’est pas question de démolition pour l’immédiat : la DPU (Droit de préemption urbaine) a été signée cet été, et environ 60% des locaux ont été rachetés par la puissance publique. Une nouvelle proposition de rachat sera adressée aux locaux encore privés, avant d’éventuelles expropriations.
Les commerçants qui le souhaitent seront regroupés sur la partie centrale de la galerie, si l’idée première de démolition de ses extrémités est appliquée.
Quoi qu’il en soit, la galerie Wagner et la dalle de la place Debussy seront démolies en 2020. D’ici-là l’Epareca, qui accompagne les opérations de rénovation urbaine pour le commerce et l’artisanat, négociera avec les concernés pour l’implantation de leurs commerces. Douze à quinze locaux seront disponibles sur la Porte des Arts, où se trouve actuellement la station service de Pissevin, une dizaine Porte Kennedy, sur l’emplacement de Carrefour et de Trait d’union. Ces deux pôles commerciaux seront eux aussi opérationnels en 2020, prenant le relais de la galerie Wagner.
Au pied des tours qui jouxtent cette galerie devraient s’installer des services publics, Poste, CAF, bailleurs sociaux ou autre.

Claude CORBIER
Claude CORBIER
Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques, documentaires et web documentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share