Serge Marchal nous a quittés
26 février 2018
Dernières neiges à Nîmes
2 mars 2018

Pôle éducatif Mas de Teste-Jean d'Ormesson

Le hall de l'école
Le réfectoire de l'école
Présentation de la maquette du collège à la Maison de projets du Mas de Mingue
Denis Bouad, Président du Conseil départemental, en visite sur le site
La façade principale du collège
Le collège vu de haut

L‘enseignement du futur, au Mas de Mingue

L’école et le collège du Mas de Mingue vont être reconstruits sur le quartier. Plus adaptés aux besoins des enseignants, élèves et habitants du quartier, ils vont offrir de meilleures chances de réussite.

Exit la vieille école Albert Camus, inadaptée au contexte sociologique et éducatif actuel. La Ville, profitant du Nouveau plan de rénovation urbaine qui va remodeler le Mas de Mingue, poursuit là sa politique de rénovation du parc scolaire.
Pendant trois ans, une large concertation, expérience unique en France, a réuni divers acteurs afin de définir un projet d’école ouverte sur le quartier : son rez-de chaussée va abriter une salle polyvalente, un espace ludo-médiathèque de 400 mètres carrés et un fab-lab, atelier de création numérique. Ces espaces ont pour partie une vocation pédagogique mais seront accessibles à tous, notamment le samedi et en période de vacances scolaires.
Les classes et le pôle administratif sont installés sur les deux niveaux supérieurs avec de grandes terrasses directement accessibles depuis chaque salle. Le bâtiment, construit avec des matériaux écocertifiés, sera bioclimatique et à énergie positive, avec une centrale photovoltaïque en toiture. Ses usagers seront sensibilisés aux économies d’énergies, l‘accent sera mis sur leur implication et leur appropriation de leur outil de travail.
Installée en surplomb du quartier dans son écrin de garrigue, cette école pilote veut offrir de vraies chances de réussite à ses élèves, qui vont bénéficier d’un environnement pédagogique d’exception.
La première pierre sera posée en mars, pour une livraison en décembre 2019. Gageons que l’on aura plaisir à étudier à l‘école du Mas de Teste, comme dans le nouveau collège qui va être construit en parallèle.

Un collège très actuel
Le collège Jules Vallès accueillera de 400 à 600 élèves à la rentrée 2019. Lui aussi a fait l’objet de concertation avec tous les intéressés. Si l’aspect fonctionnel est resté prépondérant dans sa conception, il a été pensé pour offrir un maximum de confort dans l’accueil et les activités de chacun : élèves, enseignants et agents administratifs ont chacun leur espace bien défini. Les élèves disposeront d’un parking deux roues dans le collège, et d’un plateau sportif sur place. L’établissement offrira une orientation vers les arts numériques. Il est destiné à accueillir des élèves du quartier, mais aussi de Poulx.
Le bâtiment sera à énergie positive et construit avec des éco-matériaux comme la pierre naturelle, la laine de bois ou de chanvre, et sa chaufferie fonctionnera au bois.

Avec ces deux équipements, le quartier va voir son image améliorée, comme les chances de réussite scolaire des enfants du secteur.

L’école en chiffres
15
salles de cours, 8 ateliers scolaires

1 salle polyvalente
1 ludo-médiathèque
1 « fab lab »
1 terrain multisports

Le collège en chiffres
11
salles et deux pour demi groupes
2
salles de sciences
4
espaces techniologie
1
laboratoire de langues
1
salle d’art plastique
1
salle de musique
6
vestiaires sport
1
espace section SEGPA
1
CDI
1
salle polyvalente de 200 m2
1
salle informatique
3
logements de fonction

Si extension à 600 élèves, il y aura 6 salles de cours, 1 salle multimédia, 2 salles sciences et 2 pour la technologie en plus.

Claude Corbier

Auteur


1 Comment

  1. […] Au Mas de Mingue c’était la pose de la première pierre du pôle éducatif Mas de Teste- Jean d’Ormesson. Cet ensemble scolaire, mais aussi destiné à accueillir le public du quartier et au-delà, est destiné à remplacer la vieillissante école Albert Camus. Il répond à tous les standards actuels environnementaux, scolaires, périscolaires et sociaux, et sera livré en décembre 2019. Les enfants de l’école Albert Camus, forts d’une formation à la photographie, ont participé à cette manifestation en exposant sur les grilles du chantier leurs propres photos, et en couvrant abondamment la pose de cette première pierre, aux côtés des photographes de presse et institutionnels mobilisés pour l’occasion. Pour les détails du contenu du projet, se reporter à notre précédent article aux deux projets éducatifs sur le quartier : http://www.ekodesquartiers.net/2018/02/28/lenseignement-du-futur-au-mas-de-mingue/. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share