Le Café des Familles à Richelieu
9 novembre 2017
Les médiateurs sociaux, flou ou tremplin ?
11 novembre 2017
À l'Entr'Aide Gardoise
Isabelle Simon
William Vidal
Kikou "le conteur bleu"
Les Témoins_Trauma 44/88
Les Témoins
Arrow
Arrow
Entr'Aide Gardoise_Salle François Cadenet
Slider

Une Journée Volubile à L'Entr'Aide Gardoise

On pensait que longtemps, longtemps, les poètesses et poètes ont disparu. Mais à Nîmes, à l’Entr’Aide Gardoise, ils et elles s’étaient réuni(e)s, à l’invitation de la Cie Beau Parleur en compagnie de troubadours, musiciens, conteurs et comiques pour une grande Journée Volubile.

En première partie, la prose malicieuse, érotico-littéraire d’Isabelle Simon, qui dans sa conférence « scientifoutraque » nous introduisait avec force jeux de mots, analogies et métaphores dans « les secrets de la chambre » ; lui succèdera le glam du « romantique » poète, à l’humour caustique, William Vidal, qui nous entretiendra de ses états amoureux d’homme en rut, le lyrisme « chic et choc » aux accents et envolées très nougaresques de Kikou « le conteur bleu », puis viendra « Les témoins », une création du Beau Parleur, écrite et mise en situation par Jean-François Homo, jouée par Claude Erard, Mica Hanen et Victor Valette, qui, en quatre saynètes, évoque de manière tragique la condition des migrants, ou de façon humoristique et outrancière quant aux récits des traumas laissés dans les mémoires par les inondations nîmoises de 1988 ou les bombardements du chemin de fer en 44, avec un brin de nostalgique à l’évocation des souvenirs d’antan du quartier Richelieu, des mots et des histoires tout droit tirés des conversations saisies directement auprès des habitants.

Acte II

À l’entracte, boissons, thé à la menthe et pâtisseries orientales préparés par les bons soins de Ouarda et Denis de l’association « Cuistot d’un jour » et c’était reparti !

Dominique Schwob

Ce sera le tour de Dominique Schwob, la romancière, qui viendra accompagnée de Pierre, son violoncelliste de mari, nous lire des histoires et contes orientalistes puisés dans ses souvenirs d’enfance (enfin, je crois…).

Professeur Billy alias Carles Puygedemont

Suivra le Professeur Billy, son humour débridé et jubilatoire, pour nous donner, à travers son nouveau personnage, un prof très teuton, une leçon d’éducation sexuelle haute en couleur ou bien au travers d’une caricature de Carles Puigdemont, une relecture de la situation catalane, tout aussi épicée et corrosive. Un grand moment qui engendrera l’hilarité de la centaine de personnes présentes. Il est à noter que l’artiste iconoclaste qu’est le Professeur, a aussi parsemé, ci et là, dans le lieu des petites installations qui tiennent du détournement littéral du sens des choses et ne demandaient qu’à être découvertes.

La soirée s’annonçait tout aussi riche en émotions et chansons avec le duo Fred & Co (Coralie Bordonaro et Fred Voléon), les airs bossa d’un Jean-François Homo allègre (m’a t’on dit), en paroles et verbes hauts qui donneront le loisir aux autres « poètes et tchatcheurs inspirés », de faire entendre leurs voix.

Une bien belle après-midi, volubile et joyeuse à souhait, marquée du sceau de de l’érotisme et du verbe, de l’humour et de la poésie dans tous ses états, de la chanson et de la convivialité.
Vidéo des Témoins :