Clin d’oeil
3 août 2017
Le « Fil’Stival » d’un Toit Pour Tous
4 août 2017

Les Francas à Pissevin

Au beau milieu de l’été et sous une chaleur étouffante, les Francas ont installé leurs chapiteaux et leurs jeux afin de réunir parents et enfants autour de valeurs éducatives.

Malgré une température élevée, ils et elles sont venus nombreux pour profiter de l’aubaine : de nombreux jeux collectifs étaient offerts afin de permettre à chacun de se distraire en compagnie souvent des parents, qui étaient sollicités pour accompagner l’opération, soue le slogan « tous les centres de loisirs ne se ressemblent pas ! » Selon un des responsables de l’association, et Raouf Azzouz, directeur des Mille couleurs, cette opération lancée sur une journée permettait d’offrir aux enfants des loisirs actifs et éducatifs, mais aussi de sensibiliser les parents à l’accompagnement des loisirs de leurs enfants : « il ne suffit pas de déposer ses enfants dans un centre sportif ou de loisir, puis de les récupérer en fin de journée. Les parents doivent s’informer sur le projet éducatif des centres afin de juger s’il est conforme à leurs souhaits, au projet de vie qu’ils ont eux-mêmes pour les leurs. Ici nous travaillons sur la maîtrise du langage et les valeurs qui construisent le vivre ensemble. Pour nous les loisirs participent à l’éducation, c’est l’école de la société de demain.» Message reçu par les parents présents cet après-midi là à Pissevin sous l’encadrement conjoint des Francas et des Mile couleurs. Les Francas du Gard reconduisent ces opérations un peu partout sur le département jusqu’au 11 août, puis régulièrement pendant les vacances scolaires.

Les Francas sont rassemblés autour de valeurs – humanisme, liberté, égalité, solidarité, laïcité, paix –, véritables repères de sens pour agir dans la société, qu’ils « mettent en vie » chaque jour dans leur action éducative, avec pour objectif de faire accéder les enfants et les jeunes à une citoyenneté active. L’éducation est conçue à la fois comme un projet favorisant la réussite scolaire et l’insertion volontaire dans la société. Ceci suppose notamment de garantir la diversité et la qualité des loisirs éducatifs pour développer un service public de proximité : crèches, centres de loisirs, multi-accueils, clubs de jeunes, etc. Une autre dimension essentielle du projet est de valoriser la diversité des cultures au service du vivre ensemble.

Claude Corbier

Auteur


Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques,
Claude CORBIER
Claude CORBIER
Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques, documentaires et web documentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *