Résidence d’Elena Salah à Diderot
3 juillet 2017
Un escalier à Galilée, enfin
6 juillet 2017

Une maison ouverte, à Pissevin

Lundi 26 juin, la Maison de projets a été inaugurée à Pissevin, dans la galerie commerciale de Trait d’Union. Vous y trouverez tous les informations sûres concernant la rénovation du quartier, loin des rumeurs incertaines qui courent.

Il faut préciser que si cette Maison ouvre aujourd’hui, c’est parce qu’il est encore temps pour les habitants de faire part de leurs idées et de leurs souhaits concernant la rénovation de leur quartier : les grandes options sont établies, qui peuvent encore évoluer, puisque le projet est toujours en phase de préparation. De nombreux détails restent à régler, et à coup sûr du côté des associations ou des individus, les idées ne manquent pas.

Pour ce qui est fixé, on peut annoncer la démolition du lot 4 (extrémité côté Trait d’Union) de la barre Anglero, autrement appelée galerie Wagner, début 2018, très peu occupée sur le plan commercial. L’autre extrémité, le lot 1 côté Poste, sera démolie fin 2018. Les commerces délogés seront réinstallés dans le reste de la galerie ou à Trait d’Union, la partie centrale de Wagner ne sera pas démolie avant 2020. Voilà qui coupe court aux rumeurs qui annonçaient une disparition de ce centre commercial en septembre !

Pour le reste, pas de démolitions massives en vue, les opérations sur Corot et Fragonard étaient inscrites sur le plan de rénovation urbaine précédent. Les tours de copropriétés qui jouxtent Wagner, La Garigado, Li Becarut, Lou Piboulo et Lou Ferigoulier, seront rénovées en bénéficiant notamment d’une meilleure isolation thermique. Le coût de l’opération est estimé à 17 millions d’euros, pris en charge en très grande partie par les institutions.

En 2018 les travaux concernant l’aménagement de la ligne de Tram’bus vont aussi démarrer, qui ne vont en rien modifier l’habitat, mais vont voir évoluer les aménagements de la rue des Arts dans son ensemble. Le cabinet d’architecture Marguerit aimerait bien réaménager dans le même temps la place Debussy, mais rien ne dit que ce sera possible aussi rapidement.

Des projets qui vous attendent

La Maison des projets entend à la fois informer, mais aussi recueillir les doléances des habitants du quartier. Olivier Larochette, qui l’anime, compte prendre contact avec toutes les associations et les acteurs du quartier pour animer des ateliers de réflexion autour du projet de Rénovation urbaine. Il va devenir lui aussi un acteur dynamique qui ne se contente pas d’attendre le chaland derrière son bureau. C’est ainsi que la Maison de projets a participé aux manifestations d’envergure sur le quartier, comme la Rue aux enfants : être au plus proche des habitants est en effet la mission de cette Maison.

La Maison de projets est ouverte au public du lundi au vendredi de 13h30 à 17h00, tel 04 66 27 76 54

Claude Corbier

Auteur


Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques,

1 Comment

  1. […] Il faut savoir aussi que des projets de démolition doivent être présenté ces temps-ci, à la Maison de Projets, nouvellement inaugurée à Pissevin. Dans le cadre de l’Anru II, le quartier Pissevin est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *