Valdegour à ImageSingulières
14 juin 2017
Colorité Bonheur #2 à Valdegour
16 juin 2017

10 ans d’Humanité !

Le 29 mai dernier, avec une vidéo et une belle exposition photographique retraçant ses actions, l’association Humanîmes fêtait ses dix ans d’existence au collège Diderot, à Valdegour.

Humanîmes était à ses débuts un collectif associatif tourné vers l’action humanitaire, avant de devenir une association autonome poursuivant la même action. Au début, il était question d’acheminer du matériel médical et de puériculture, essentiellement fourni par le CHU de Nîmes, ainsi que des vêtements, vers un orphelinat de l’hôpital de Meknès, au Maroc. A raison d’un voyage par an minimum, cette assistance humanitaire a évolué vers un échange de pratiques entre acteurs nîmois et acteurs locaux. Fatim, la trésorière de l’association, et son président Ahmed, précisent : « les acteurs sociaux sont rarement diplômés, pas comme chez nous, en revanche ils ont des pratiques très réactives, qui sont intéressantes. Nous sommes intervenus là-bas régulièrement avec des animateurs sociaux de la Ville, des professionnels de l’insertion professionnelle, une école de boxe, une école de cirque, etc. » De Meknès, Humanîmes a étendu son action à des dispensaires de village, et à des collaborations établies avec des associations très diverses. L’aide est centrée sur la rénovation d’écoles et de dispensaires, en faisant travailler autant que possible les populations locales.

D’autres missions, ici et ailleurs

Humanîmes agit aussi depuis cinq années au Burkina Faso, avec la création d’une école de foot dont le but est de scolariser les enfants, qui le sont rarement : l’internat est obligatoire, ainsi que la présence en classe. Le collège Diderot est associé à cette opération, comme à d’autres.
L’ établissement burkinabé compte aujourd’hui trois classes.
L’association organise aussi régulièrement des maraudes pour nourrir plus d’une centaine de SDF nîmois deux fois par mois, grâce à des dons d’origine diverse, en relation avec le Samu social : avec 150 € on peut nourrir 120 personnes, et ce sont des bénévoles qui préparent les repas et les distribuent.
Enfin Humanîmes collecte des matériels d’électroménager obsolètes mais en état de marche pour aider des catégories de nîmois particulièrement démunis à s’équiper : « nous agissons ailleurs, mais nous sommes attentifs à notre entourage local. Chez nous aussi il y a de la misère et des gens en grande difficulté. »
Parmi les nouvelles actions de l’association, on peut aussi citer des collectes organisées en faveur des migrants installés à Calais, bientôt dirigées vers Syria charity qui intervient auprès des migrants bloqués en Italie. A noter que Humanîmes rayonne au niveau national dans ses partenariats et la collecte des matériels redistribués au Maroc et ailleurs. Ce sont les bénévoles les plus engagés qui convoient et distribuent sur place ces dons.
Malheureusement, peu de public avait répondu à l’invitation de cet anniversaire, mais Christophe Cavard, député du Gard, et l’attaché parlementaire de Françoise Dumas, autre député, se sont fendus d’une visite amicale.

Selon Fatim, Humanîmes a bien d’autres projets en gestation, nous y reviendrons….

Contact, https://www.facebook.com/Humanimes-Nimes et 07 61 92 46 75

Claude CORBIER
Claude CORBIER
Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques, documentaires et web documentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *