À la rencontre des clochards célestes
29 avril 2017
L’Archipel, bientôt
6 mai 2017
Arrow
Arrow
ArrowArrow
Slider

La Protection Civile au Mas de Mingue

Le 27 avril, la Protection Civile du Gard, à l’invitation de l’association La Pleïade organisait, au centre social et culturel Jean Pauhlan du Mas de Mingue, un après-midi de sensibilisation aux gestes de premiers secours.

La Protection Civile du Gard, a conduit en 2016, dans les quartiers du département, plus de 2000 formations, soit plus de 2000 personnes, aux gestes qui sauvent (lire aussi : http://www.ekodesquartiers.net/2016/12/23/les-gestes-qui-sauvent-avec-la-protection-civile/).

Encadrés de 6 formateurs volontaires de la Protection Civile et leur président départementale, José Daubresse, en présence de Christophe Cavard, député du Gard et Christian Bastid, conseiller départemental, plusieurs associations de quartiers, La Pléïade du Mas de Mingue, l’UCDR (Union des Citoyens des Deux Rives) et AERE (Association Espace Relais Éducatif) de Valdegour et une quarantaine de leurs usagers étaient venues s’initier aux gestes de premiers secours.

Au programme de ces 3 heures sanctionnées par une attestation : massages cardiaques, bouche -à- bouche, garrots, traitement des traumatismes, processus d’appel d’urgence au 15, fonctionnement d’un défibrillateur, etc.

Cette action trouve un fort écho auprès d’une population majoritairement féminine. « Dans la culture maghrébine, les femmes s’occupent des enfants, de la marche du foyer et de tous ce qui y a attrait alors que la fonction de l’homme est de procurer les revenus… », des raisons socio-culturelles que nous expliquera un des animateurs de La Pléïade.

De l’avis du président départemental, « Les mères trouvent un intérêt à s’initier à ces gestes car elles sont les premières confrontées aux risques et accidents domestiques de leurs enfants ». Autre raison exprimée de cet engouement : la prise de conscience d’être des victimes potentielles d’un terrorisme aveugle .

À terme, José Daubresse voudrait faire entrer dans le référentiel nationale de formation, intégrer dans ces sensibilisations, l’utilisation d’applications sur smartphone aux gestes qui sauvent, comme « L’Appli qui Sauve 2.0 » de la Croix-Rouge, par exemple, mis à disposition gratuitement au public.
Protection Civile du Gard : www.protection-civile.org/gard

Pierre Ndjami & photos : Claude Corbier

Auteur