« En Négatif ou en Couleur », concours photo à Gambetta
15 novembre 2016
Valdegour et Pissevin vont se mettre en quatre
18 novembre 2016

En réponse à la tribune du président de Nîmes-Métropole, Yvan Lachaud, publiée le 7 novembre dans Midi-Libre, où il défendait sa politique de gestion des bus « Tango », le comité de quartier Valdegour et l’association de Défense des Usagers du Logement-Habitat & Cadre de Vie, nous fait parvenir ce communiqué que nous publions in extenso, en attendant une réponse des élus concernés.

Citoyens mobilisez vous
Le collectif « Tango pour Tous » s’est constitué au mois de juillet 2016, lors de l’annonce de la deuxième hausse des tarifs des bus. Il ne cesse de s’élargir depuis.
En octobre, Nîmes Métropole a annoncé un nouveau plan du réseau, applicable au 3 décembre 2016. Celui-ci est caractérisé par une baisse considérable de l’offre. Il est marqué par une baisse de 400 000 km de desserte, 1 100 000 en 4 ans, soit – 15%.
Les trois quarts des bus desservant Courbessac seraient supprimés, environ la moitié de la desserte de la Ville Active, de Serre Cavalier, de la route d’Arles, de celle d’Alès, de Serre Paradis, des villages du secteur de Bezouce, de Saint Côme…
Les mêmes quartiers, ainsi que le secteur Valmy-Nord Gambetta et la plupart des communes hors Nîmes, ne seraient plus desservis le dimanche.
Le lycée Philippe Lamour ne serait plus relié au centre-ville, ce qui remet en cause le fonctionnement de plusieurs des spécialités proposées aux élèves.
Le Centre pour personnes en situation de handicap (C.A.T.) de la route de Grézan ne serait plus desservi par les bus, comme le quartier du Mas de Ville.
Dans le quartier de Pissevin, qui concentre 11 à 12% des usagers, on supprimerait 7 stations sur 11.
La colère des usagers est grande. Plus de 7000 personnes ont signé les diverses pétitions depuis le début de l’année. Devant la protestation populaire, Nîmes Métropole a déjà reculé sur certains points. Les personnes les plus en difficultés (qui ne payaient pas en début d’année), se sont vu octroyer une « baisse de la hausse » de 15 à 9,90€ en septembre. Des rectifications de ligne ont été obtenues dans le quartier des Marronniers. A Pissevin, devant plus de 100 personnes présentes et en colère, le vice-président de Nîmes Métropole, M. Portal a dû admettre qu’il allait se concerter avec sa majorité….
Il est à noter que ces augmentations sont plus importantes que celles prévues dans la Délégation de Services Public qui lie Nîmes Métropole à la société KEOLIS.
Le collectif « tango pour tous » demande a tous les citoyens de relayer la protestation des habitants de votre quartier, afin d’obtenir des améliorations.
Des femmes et des hommes sont à votre disposition pour plus de détails contacter les.
Collectif  » tango pour tous » 20 rue jean Reboul 30000 nimes tel: 04 66 21 15 53

Le comité de quartier Valdegour et l’association de Défense des Usagers du Logement-Habitat & Cadre de Vie

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *