Le Mas de Mingue s’anime
26 octobre 2016
L’association « Au Fils d’Or », du sur-mesure!
1 novembre 2016

Une quinzaine de femmes a délaissé Valdegour l’ espace d’une matinée, inscrite dans le cadre d’une Action Collective d’Insertion (ACI). C’est dans ce cadre qu’elles ont visité une exposition photographique installée au Nemausus, dans la galerie Negpos. Jean-François Pascal et Habib Mustapha, du Journal de Valdegour/ACI, et Valérie Payet, médiatrice sociale et culturelle à Valdegour, étaient de la partie.visite-expo-am-guibal-web-3C’est l‘artiste exposée, Marie-Dominique Guibal, qui a accueilli ce public. Elle a commenté et expliqué ses photographies : un reportage à la fois graphique et humain sur le chantier du tramway à Orléans, où elle a enseigné. Un travail artistique qui fait écho au chantier du trambus de Nîmes, cela n’a pas échappé aux visiteurs.
On aurait pu craindre un certain désintérêt envers une exposition assez plasticienne, pas forcément attractive de prime abord, loin de là : ces femmes de Valdegour, en plein apprentissage de la langue française, ont fait des analyses très pertinentes des photographies présentées, découvrant une exposition artistique accrochée dans une galerie, une grande première pour la plupart.

visite-expo-am-guibal-web-11 visite-expo-am-guibal-web-8

 

 

 

 

Recueil de réflexions : « c’est beau, ça nous plait. En rentrant à la maison on va en parler aux enfants. C’est vraiment plaisant, on ne savait pas qu’il y avait ici une galerie d’art. Nous avons quelques tableaux traditionnels de chez nous accrochés à la maison, mais pas des pièces comme celles-là. »
Chacune choisit quelques cartes postales d’expos précédentes, le flyer de celle en cours pour garder une trace de cette visite.

visite-expo-am-guibal-web-4 visite-expo-am-guibal-web-10

 

 

 

L’artiste explique : « ce qui a motivé ce travail, c’est la curiosité de voir un chantier évoluer, et les ouvriers qui le conduisent : je suis admirative de voir ces personnes travailler. »
A quoi rétorquent les visiteurs : « c’est beau, ça raconte bien que la ville bouge, que ce chantier évolue. C’est comme un bébé qui se transforme, on le voit grandir. »
Au final, cette visite a été positive pour chacun(e), visiteur, artiste, intervenants sociaux, galerie, au travers d’échanges chaleureux et positifs. Certaines femmes ont envie de revenir, semble t’il, avec leurs enfants sur ce lieu de culture.
Un succès pour l’ACI et Marie-Dominique Guibal.

L’exposition est visible à la galerie Negpos, au Nemausus, du lundi au vendredi sur rendez-vous, au 06 71 08 08 16. L’artiste sera présente pour des visites commentées les 18,19 et 20 novembre, de 14h à 19h.

Claude CORBIER
Claude CORBIER
Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques, documentaires et web documentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *