RÉUNION POLITIQUE DE LA VILLE À PISSEVIN
1 février 2016
Les marchés des quartiers
11 février 2016

Entretien avec Jean-Marie Angelini, vice-président de l’ADPS-Nîmes

Après avoir acté la démission de leur directeur, M. Olivier Tivoli, en décembre dernier, vu la réévaluation à la baisse de leurs subventions du Conseil général en 2015, les obligeant à licencier et recentrer leurs actions uniquement sur les quartiers Est, l’heure était venue pour M. Jean-Marie Angelini, vice-président de l’ADPS-Nîmes (Association de Développement de la Prévention Spécialisée), de faire un point sur la situation de la structure, ses actions et sa pérennité.

C’était aussi l’occasion de rappeler le rôle et les missions de l’ADPS et de poser un diagnostic social sur l’état des quartiers et sur les nouvelles problématiques qui s’y dessinent.

Jean-Marie Angelini souhaitait également lancer unAngelini_PF signal d’alerte aux pouvoirs publics : sur la nécessité de maintenir le travail de proximité des éducateurs dans tous les quartiers concernés par la Politique de la Ville, à défaut de quoi le risque serait grand de voir se rompre les liens avec une jeunesse en errance, de plus en plus désabusée, et le climat social se détériorer plus encore.

Entretien avec J.M. Angelini

 Pour l’heure, certaines de leurs actions (l’atelier-relais au collège Condorcet, le chantier d’insertion au Grau du Roi avec l’association Silo…) sont en souffrance ou suspendues, faute de visibilité sur son budget 2016.

L’horizon est sombre et la situation est grave. Il ne tient plus qu’à la volonté du Conseil général qu’il revienne au beau fixe.

Comments are closed.