LES DEJEUNERS DU CSC ANDRÉ MALRAUX
5 janvier 2016
Notre P’tit Voisinage
6 janvier 2016

L’AFP a diffusé les déclarations de Mohed Altrad, concernant les aides au développement des quartiers

Né en Syrie, ce self-made man a reçu le 6 juin 2015 le prix mondial d’Entrepreneur de l’année. Il est classé 61e fortune professionnelle de France. Il préside depuis sa création, en octobre 2015, le comité d’orientation stratégique de l’Agence France Entrepreneur. Si cet organisme doit aider les acteurs économiques des quartiers à se développer, Mohed Altrad est extrêmement critique sur son fonctionnement.  Il déclare notamment :

« Sur les 2,5 milliards d’euros injectés par l’État dans les quartiers prioritaires, 80 % vont à Pôle emploi, à des prêts d’honneur de France Initiative, à des exonérations fiscales pour la création d’entreprises, à des associations comme l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique). Mais au final, il n’y a pas grand-chose qui aille directement aux agents économiques de ces quartiers. De plus, il n’y a pas de mesure de l’efficience de ces investissements. On ne sait même pas ce qu’ils rapportent à la fin. Si c’est pour partir sur les mêmes principes, où l’argent part surtout dans des frais de fonctionnement alloués à des réseaux et des personnes qui courent les cocktails avec un badge tricolore, je ne vois pas ce que j’ai à faire là-dedans… » « Je ne cherche pas un job », ironise la première fortune du Languedoc.

On peut supposer que cet entrepreneur à la réussite éclatante, et qui emploie 17 000 personnes, maîtrise un peu le sujet… Reste à savoir si les « décideurs » vont laisser un acteur de la société civile bouleverser des habitudes bien ancrées !

Sources : AFP, Midi Libre, Ariège news.

Claude CORBIER
Claude CORBIER
Né à Nîmes en 1954, photographe ex de presse et journaliste, rédacteur et photographe en presse institutionnelle, artiste plasticien, réalisateur de films photographiques, documentaires et web documentaires.

Comments are closed.