Édito 2016
5 janvier 2016
Mohed Altrad se rebiffe
5 janvier 2016

Jeudi 5 novembre, une vingtaine de personnes RepasMalraux_3des associations « Donner Pour Recevoir », « Feu Vert », « Sport & Loisirs » ou venues du centre médico-social, des éducatrices (eurs) de rue (ADPS), du Media-bus et des équipes « bon pied, bon oeil » du centre Malraux, leur directeur Mr Lacage, en tête, se retrouvaient, au CSC André Malraux pour un déjeuner où chaque convive se doit d’apporter un plat à partager.

RepasMalraux_1

Instaurée à initiative de ces acteurs sociaux depuis septembre, ces réunions mensuelles sont une occasion, nécessaire, de discuter, échanger entre-elles de façon plus informelle et conviviale.
En effet, l’ambiance est décontractée, enjouée, joyeuse comme une récréation mais c’est aussi un de ces moments privilégiés où, ces professionnelles sociaux, peuvent se retrouver, « hors cadre », ensemble dans un même temps et espace.RepasMalraux_2

Pour Cora, une des bibliothécaires du Media-Bus, c’est l’idée « d’avoir des nouvelles de collègues, du centre et savoir ce qui se passe et se fait dans le quartier. On crée aussi des relations plus personnelles et directes, au delà de celles strictement professionnelles».
Les tables s’alignaient petit à petit, signal que chacun pouvait se servir au buffet où nous attendait, profusion de desserts, tartes, tourtes, cake au thon, salades de pâtes composées diverses et variées, le tajine de poulet & olive de Surya et le riz pilaf à la marocaine de Samira.
On échange, par petits groupes, sur les actualités, les projets des collègues, du quotidien, de la confection des plats, et les conversations, souvent ponctuées par une blague, des rires, passent d’une table à l’autre.
Au delà de l’anecdote, ces respirations, baromètre de l’humeur, marqueur de la cohésion de ces équipes permettent véritablement la transmission de messages et informations au profit du service et de leurs actions.

13h30, comme il n’y a de bonne compagnie qui ne se quitte, il faudra pour toutes et tous retourner aux affaires courantes, non sans qu’elles aient lancé un défi aux (deux) hommes : celui de préparer le prochain buffet pour toutes! Le relèveront-il?

Comments are closed.